• https://soundcloud.com/lustabitek

    Technorati

  • https://soundcloud.com/themonkeynuts

    Technorati

  • http://ghostown.bandcamp.com

    Technorati

  • http://www.radiocampusangers.com/wp-content/uploads/2012/02/stand-high-patrol-midnight-walkers.jpg


    http://standhighpatrol.com

    https://www.myspace.com/standhighsoundsystem





    Origine du Groupe : France

    Style : Rub a Dub , Reggae 8-Bits

    Sortie : 2012





    Par Niz pour http://www.nizetch.fr



    Stand High a sortit un nouvel album "Midnight Walkers", analyse :



    Je ne pense pas nécessaire de faire une présentation du Stand High Crew, mais au cas ou vous ayez hiberné pendant quelques années ou que vous reveniez du futur pour lire cet article, je vais m’y
    coller.

    Stand High, c’est 3 membres MAC Gyver , Rootystep et bien sûr Pupajim le MC. C’est d’ailleurs par la voix de Pupajim et ce style si particulier entre toast et rubadub qu’est né le « dubadub » [1]
    style si cher au crew breton. Pupajim qui est, d’ailleurs, plébiscité par le public à même l’honneur d’être joué sur certaines radios dont Radio Nova et apparaît comme le moteur visible du crew.
    Mais Stand High c’est aussi et surtout une bande de déchaînés, toujours prêt à « pull-uper » [2] une tune et mettre le feu à une soirée qui s’enfonce dans la moiteur de la nuit. Stand High c’est
    aussi un « sound system » sans sono… les représentants les plus emblématique de la nouvelle scène, celle des djeuns avec des casquettes américaine avec l’étiquette encore collée dessus, des
    blousons de ski en plastique bleu fluo des années 80, des lunettes à la P. Manœuvre, des grosses envie de jumper à la moindre tune; c’est une scène qui attire un nouveau public, pas forcément
    attaché aux valeurs originelles du dub, mais plus à faire la fête à fond, a kiffer le son et les grosses basses; un public plus orienté club...



    Pour finir Stand High c’est 10 ans à poser du son en soirée et cinq maxi: “Business of War”, “Hey Georges”, “Dubadub Definition”, “Amplifier” et “Mr Bossman”; Tous ou presque sont sold out et
    maintenant Stand High c'est un album : “Midnight Walkers”.



    Ce nouvel album qui est disponible depuis la fin janvier en LP/CD et digital semble être un nouveau commencement pour les Bretons qui après avoir pas mal écumé les sound systèmes français ont
    voulu poser du contenu en studio. Le crew a des influences plus que nombreuses et diverses; bien sûr le dub des origines mais aussi la new wave, la bass music au sens général et même une petite
    dose de hip-hop. Ce melting pot d'influences a pour conséquence de proposer une musique qui n'a plus grand chose à voir avec le dub au sens stricto senso même si on retrouve un esprit de
    défricheurs et de bidouilleurs...

    Assez proche du label allemand Jahtari ils creusent le même sillon d’une musique aux influences dub en proposant une version différente du reggae. Jahtari et disrupt l’on fait par leur approche «
    chip-tune » les Stand High emboîtent le pas avec des influences plus new wave parfumées au dub a dub.

    Ils chamboulent les codes d’une musique souvent enfermée dans des lyrics militant où le rasta que nous ne somme pas tous, ne se reconnaît pas forcément. Attention, nous ne disons pas que les
    Stand High n’ont rien à dire que leurs lyrics sont tous légers. Certes par moment, l’ambiance est bonne enfant et le fond des textes n’est pas très profond. Ils racontent plus facilement leur
    "légende" et leurs soirées que la souffrance du monde. C'est une question de point de vue. Cependant certains morceaux marient avec brio une musicalité moderne, convaincante et un texte traitant
    d’actualité : « Boat People » par exemple qui fait le constat d’une certaine dissymétrie de traitement aux frontières en riches et pauvres. Le coté assez léger de certains textes comme le « The
    Bar » nous rappellera, un autre groupe français qui utilisait aussi le dub a dub avec brio mais en occitan, je veux bien évidement parler des Massilia Sound System qui dans leurs textes
    revendiquent une envie démesurée de mettre le oaï ! Une vision de la fête que, je pense, partagent les brestois nous le verrons plus loin dans l'album. Quoi qu'il en soit au niveau des lyrics, on
    a systématiquement le droit à des instrumentaux efficaces, léchés à la perfection pour proposer toujours une musique entraînante et novatrice.



    Plus loin dans l'album, on retrouve avec un peu de surprise deux morceaux très hip-hop old school. On ne connaissait pas les Stand High dans ce registre mais « Muskateer Sword » et « Home made »
    aux intrus minimalistes et aux textes auto-centrés parlent du crew, de leurs aventures… on y retrouvera des influences ou des clins d’œil au Hip-Hop américain de l’époque de Grand Master Flash et
    du courant de la fin des années 80… assez déconcertant mais très bien réalisé.



    Le disque avance et le meilleur arrive avec des tunes digitales comme savent si bien le faire les Stand High : « The Big Tree » un ôde à un arbre, est un sublime morceau introduit en accapella
    pour une montée en puissance ou le flow aiguisé de Pupajim rebondit sur le riddim digital. Dans « Dub it » et « Holiday today » on sent l’ambiance des soirées « dubadub residance » du Vauban avec
    des morceaux entre dub steppa et électro avec une pointe de new wave; synthétiques, percussifs, répétitifs, et dansants, ils revigorent cette fin d’album. On enchaîne par « Speaker Box », un mix
    qui gratte, dirty style, découpé sur un riddim steppa militaire avec une basse pachydermique puis vient « Automatic Attack » expérimentation sonore qui finit sur une explosion très clubbing…



    On ne pouvait pas en attendre moins des Stand High, ils produisent une musique étiquetée dub mais n’en ont plus (ou pas) la fibre… j’entends déjà les vieux de la vieille crier au scandale : "De
    mon temps le dub c'était différent". "On sait, ils sont comme ça, les jeunes de nos nos jours, ils se jouent des codes et ne respectent plus rien". Certes pas besoin d’être rasta et d’avoir des
    dreads pour kiffer et faire cette musique les Stand High l’ont bien compris. Par contre le dub est mis de coté, l'utilisation d’effets est minimale, les codes du genre sont très discrets et à
    notre avis le crew fait un pas de plus vers une musique de club. On retrouve les Stand High dans une position assez ambiguë à la limite schizo, entre dub et club, tunes posées et travaillées et
    tunes orientées dancefloor, une production entre prod de sound et album studio. Ça resemble au début d'une transition, ou les bretons tenterons de maintenir leur public de base avec des maxis
    vinyls plus sérieux du genre de Frequencies que Pupajim avait fait avec King Midas et tenterons de convaincre un public moins acquis au milieu du dub; beau pari...

    Au final l'album est très dansant et va fédérer les dubbers et les clubbers sur certains morceaux, plaire aux amateurs de nouveaux sons ainsi qu’aux aficionados du crew; mais en tout les cas il
    va cartonner, c'est sur tout simplement parce que les Stand High sont une machine à tube !





    Tracklist :   

    01 - Commando

    02 - Brest bay

    03 - Boat people

    04 - The bar

    05 - Midnight walkers

    06 - Entertainer

    07 - Muskateer sword

    08 - The big tree

    09 - Home made

    10 - Dub it

    11 - Holiday today

    12 - Speaker box

    13 - Automatic attack


    LINKS REMOVE LABEL RECORS REQUEST PEACE




    Technorati

  • http://f0.bcbits.com/z/17/39/1739598486-1.jpg

    http://www.myspace.com/leparasite





    Origine du Groupe : France

    Style : Abstract Hip Hop , Electro Hip Hop

    Sortie : 2012





    Tracklist :

    1.Sept & Le Parasite - SEPT - PANDEMONIUM (unreleased) 04:48

    2.EVERYONE - GRIMACE (unreleased) - LE PARASITE 03:42

    00000000000000DOWNLOAD

     

    FREE DOWNLOAD

     

     

    All rights reserved

    Technorati

  • http://images.junostatic.com/full/CS1243109-02A-BIG.jpg



     

    http://www.myspace.com

    https://en.wikipedia.org





    Origine du Groupe : U.K

    Style : Nu-Soul , Electro , Electronic , Electro Hip Hop , Minimalist

    Sortie : 2003



    By David Silverman  from http://www.bbc.co.uk



    Apparently once described as the 'Radiohead of Soul', Spacek return with the follow up to their epochal 2001 debut Curvatia. Released from a frustrating major label deal, Vintage Hi-Tech is the
    result of the diligent toil of Steve Spacek and Morgan Zante in their newly built studio. The duo have been working together with vocalist Edmund Cavill since the mid-90s and the ten tracks on
    Vintage Hi-Tech impressively emphasise Spacek's individual perspective.



    The stripped to the bone R&B,downbeats and soft, endearingly evocative vocals make the unmistakeable Spacek sound and combine to create shades of a Massive Attack tete-a-tete with D'Angelo.
    This album really is in a world of its own: its delayed, swinging tracks are rooted in soul but cuts like the hip hop inspired "Motion Control" show an alternative side to what is an essentially
    concise and well produced version of a late night soundtrack. The groovy, cutting-edge tracks such as "Amazing" and "I Know" (where the beats just give a slight suggestion of funk) to the jazzy
    vocalled "Time", this is definitely an album you can warm to. In between, there's the void, containing nothing but vocals and vibes until "La Bougie" and its lazy, discordant finale.



    This is a laidback, occasionally horizontal album and very good it is too. Timeless and futuristic at the same time, Spacek's fragile songs remain their strongest advantage. Their inimitable
    sound is instantly recognisable and their music remains essentially beyond any specific classification.

     



    Tracklist :

    1. It's Not Gonna Happen

    2. Motion Control

    3. Time

    4. Porno (LP)

    5. I Know

    6. Light Up My Life

    7. Amazing

    8. Starz

    9. 123 Magic

    10. La Bougie

    icon streaming

    00000000000000DOWNLOAD

    DOWNLOAD1.gif

    DOWNLOAD1.gif

    Technorati

  • http://f0.bcbits.com/z/27/89/2789162422-1.jpg

    http://zeopolis.jp

    http://www.myspace.com/mrmoods2

    Origine du Groupe : Canada , Japan

    Style : Abstract Hip Hop , Electro Hip Hop

    Sortie : 2011


    From http://mrmoods.bandcamp.com



    Collaboration between Lorel Latorilla (japan) Jesse Warner (vancouver) and Christian Denis (canada).

    credits

        

    Jesse Warner on all cuts vocals and lyrics, Lorel Latorilla on all vocals and lyrics, Christian Denis on all sounscapes beats and textures.



    Tracklist :

    1. All Natural (3:07)

    2. No Record Deal (3:33)

    3. Nuclear (4:05)

    4. Free Me (4:47)

    5. 1 & Only featuring Vicky Flint (3:43)

    6. Rockit (3:48)

    7. Blue Mist (3:22)

    8. Productive Patterns featuring Crazy Bangin' (4:05)

    9. The Intruder (3:29)

    10. Walk My Way (2:09)

    11. Searchin' (4:23)

    12. Chillin' Joint (3:13)

    13. Instrumental Mindness (1:19)

    14. Make Money (3:22)

    15. S Band The gh (2:35)

    16. The Organist (3:51)

    17. Goodbye (3:28)

    mp3FREE DOWNLOAD FROM http://zeopolis.jp

    Technorati

  • http://www.jarringeffects.net/_media/image/release/release_106.jpg

    http://www.jarringeffects.net/fx100

    Origine du Groupe : V.A , France

    Style : Electro Dub , Electro Hip Hop , Dubstep , Experimental

    Sortie : 2011



    Par http://www.jarringeffects.net



    Qui aurait parié en 1998 lorsque sortait « Fantasque hits » que Jarring Effects pousserait les expérimentations musicales jusqu'à la centième référence ?! Peu de gens sans doute, pas même ceux
    qui à l'époque étaient à la barre du bateau JFX ! C'est la raison pour laquelle nous avons décidé à notre façon de marquer le coup, car le centième disque est un événement marquant dans
    l'histoire d'un label.



    Pour cette sortie symbolique, nous ne vous proposons pas la classique compilation rétrospective mais 3 disques de titres inédits, de collaborations inattendues et de remixs rassemblant les
    artistes qui ont fait le catalogue Jarring Effects associés à d'autres artistes amis, rencontrés sur la route ou lors de notre festival Riddim Collision. Un coffret à l'image de Jarring, fait de
    rencontres, de confrontations et de mélanges des genres.

     





    Tracklist :



    CD1:



    1 - OBF, Improvisators Dub & High Tone - Dub Fever

    2 - High Tone - Come to Teach (feat. Brother Culture)

    3 - Niveau Zero & High Tone - Spank (Niveau Zero RMX)

    4 - Dub Addict & Brain Damage - Mundhu (Dub Addict RMX)

    5 - Brain Damage Dub Sessions & Sir Jean - Royale Salute

    6 - Mayd Hubb & Löbe Radiant Dub System - Seaboard Costline (Mayd Hubb RMX)

    7 - Kaly Live Dub - Infection

    8 - Twelve - Dub War

    9 - Vibronics & Kaly Live Dub - What a Life (Vibronics RMX)

    10 - Led Piperz - Rolla Bearings

    11 - Dub Addict & High Tone - Rub-A-Dub Anthem (Dub Addict RMX)



    CD2 : Electro Hip Hop



    12 - Thavius Beck & Ben Sharpa - Blame Game

    13 - Twelve & Non (Shadow Huntaz) - 445am Sunset

    14 - Si Begg & Oddateee - Not Even One (Si Begg RMX)

    15 - Sibot & M Sayyid - Sky Lark

    16 - Dplanet & Konfab - Solar Eclipse

    17 - Metastaz, Yarah Bravo & Miscellaneous - Supah

    18 - Le Peuple de l'herbe - White Line Highway

    19 - Fumuj - Duck Tape

    20 - L'Oeuf Raide & Bleubird - Defending the Dream

    21 - Reverse Engineering & B Dolan - The Storm Never Passed

    22 - Dplanet & K-the-i??? - Locked



    CD3 : UFO



    23 - Filastine Y La Bamba - Juniper (Filastine RMX)

    24 - Professor Psygrooves & EZ3kiel - Kika (Professor Psygrooves RMX)

    25 - R;Zatz & Black Sifichi - Dark Brown Eyes

    26 - Kooltrasher & Oddateee - Lost

    27 - Grosso Gadgetto & Bigg Jus - Sun Burn

    28 - Si Begg & Oddateee - Not Even One (Si Begg RMX)

    29 - Scorn - Shake Hands

    30 - Ohmwerk & Major Klemt - Collision 2

    31 - Uzul & EZ3kiel - Phantom Land (Uzul RMX)

    32 - Spade & Archer feat. France Loisir - Un mojito et je meurre

    33 - Vuneny & Von Magnet - Dancing Plaque

    34 - Picore & Strings of Consciousness - Labyrinth

     

     

    JUST RESPECT & SUPPORT PEACE !!! : JARRING EFFECTS LABEL

    Technorati

  • http://images.junostatic.com/full/CS1200061-02A-BIG.jpg

    http://www.aquasky.co.uk

    Origine du Groupe : U.K

    Style : Electro Drum & bass , Electro Hip Hop

    Sortie : 1997



    By 70's Baby Early 80's Child From http://90something.blogspot.com





    I have to admit that Aquasky were my d'n'b heroes, I had to have all of their early Moving Shadow platters and their radical style shift on the debut album Bodyshock was actually Mindshock to me.
    Orange Dust is a bit schizophrenic mini-album put together from material recorded during their year-long stint on Polydor-owned label Passenger. There's some cool atmospheric d'n'b (Opaque,
    Orange Dust, Plane Invaders), some fine uptempo trip-hop (Universe) and also some dubious hip hop experiments with weak rap and excellent turntablism. This edition also includes remixes from the
    single Raw Skillz/Opaque.



    Tracklist :

    1. Opaque

    2. Orange Dust

    3. Universe

    4. Plane Invaders

    5. Rough (ft. Big Shug & The Scratch Perverts)

    6. Rough (ft. Big Shug & The Scratch Perverts) (instrumental)

    7. Raw Skillz (ft. Big Kwam & The Scratch Perverts)

    8. Raw Skillz (ft. Big Kwam & The Scratch Perverts) (instrumental)

    9. Opaque (Remix By Total Science)

    10.Opaque (The Spirit-Ual Mix)

    11 Aquasky feat Big Kwam and The Scratch Perverts-Raw Skills (Remix By Da Beatminers)

    mp3

    DOWNLOAD1.gif

    DOWNLOAD1.gif

    DOWNLOAD1.gif

    Technorati




    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique